Elisabeth Waltregny

Publié le Laisser un commentairePublié dans Non classé

08 juin 2018 à 17H30  – Galerie Wittert, place du XX Août, 7

Elisabeth Waltregny fait partie de ces photographes qui réparent le réel ou plus précisément la banalité de notre regard. Et j’ai vu quelquefois ce que l’homme a cru voir !* . Toute l’intensité lumineuse qu’elle donne à ses images vient combler ce que l’on croyait voir. Voir demande une attention. Voir exige de la distance, nous conseille Marleau-Ponty. Elisabeth Waltregny a vu. Dans les failles du quotidien, elle a su y glisser ses stratégies. Ses images nous introduisent dans un autre monde. Elles vibrent comme un sismographe, tremblement du temps associé à la lumière. Un monde qui, à son tour, contient ses propres failles, ses interdits, ses non-dits. Une véritable mise en abîme de la vision vers le noir et blanc; abîme dans lequel parfois résonne la voix d’une jeune fille comme seule guide, peut-être la photographe, elle même.

*extrait du Bateau Ivre d’Arthur Rimbau

– Alain Sadania (Galerie Poteaux d’angle, Bourges)

Renseignements pratiques et inscription ici